vendredi 6 février 2009

Thig.

Comment oses tu? Tu joues à ce jeu qui m'est infect. Le dégoût atroce de ta haine. Toi mon double, oui parce que tu es mon double, qu'importe tout ça. Toi qui as tué mes idéaux sur l'amour, sur l'affection, bref sur toute forme d'amour qui me laisse comme une loque, là comme ça, à la merci de ta haine. A devoir accepter tous tes choix, même celui que tu m'offres à présent. Voulant mon bonheur et mon malheur à la fois. Quel paradoxe es tu? Quel paradoxe suis je? Les gens qui nous observent nous traitent ainsi. Deux paradoxes qui savent... [Lire la suite]
Posté par Aletheia à 02:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]